En 2011, afin de renforcer son engagement philanthropique, Léa Nature a créé la Fondation LÉA NATURE / Jardin BiO sous l’égide de la Fondation de France.

Son objectif est de soutenir des projets d’intérêt général favorisant la protection de la nature, la souveraineté alimentaire et la prévention des impacts de la dégradation de l’environnement sur la santé.

 

Pourquoi avoir choisi d’être sous l’égide de la Fondation de France ?

Être fondation sous égide impose une vigilance respectueuse de l’éthique notamment de l’importance de prévenir des conflits d’intérêt.

Semences, pollution et santé, océans, biodiversité… La Fondation LÉA NATURE / Jardin BiO lance régulièrement des appels à projets thématiques ouverts aux associations philanthropiques reconnues d’intérêt général. Elle accompagne ainsi les ONG et associations œuvrant pour la protection de la nature.

 

Découvrez les appels à projets de la Fondation

La Fondation LÉA NATURE/Jardin BiO sensibilise également par des prises de position affirmées, les citoyens et les responsables politiques aux enjeux environnementaux, dans l’intérêt des générations futures.

Marina Poiroux, Directrice de la Fondation LÉA NATURE / Jardin BiO – 1% for the Planet

La mise en lumière des causes environnementales accélère la prise de conscience des citoyens sur les enjeux majeurs auxquels nous devrons faire face dans les années à venir. À travers notre mission et nos soutiens, nous avons toujours défendu les droits de la nature et ce, depuis le début de notre engagement en 2007. Notre objectif n’a jamais varié : soutenir et valoriser les projets de protection de la nature et la sauvegarde de notre environnement en collaborant avec les acteurs qui œuvrent au quotidien pour la transition écologique. Chaque année nous attribuons plus de fonds à diverses ONG choisies en fonction de leur capacité à développer des projets de protection de la nature et la pérennité de leurs actions selon 4 axes principaux : agriculture écologique, problématiques santé/environnement, sauvegarde de la biodiversité, climat et forêt. La jeunesse nous a démontré ces derniers temps qu’elle était au fait de toutes ces problématiques et inquiète de l’accélération du changement climatique et de ses conséquences. Merci à elle.